Les maladies des voies urinaires du Saint Bernard

La cystite

La cystite est due à des bactéries et donne envie d’uriner. Le mâle lève plus souvent la patte et la chienne s’assoit plus souvent que d’habitude. Mais ils n’urinent presque pas. Parfois, des gouttes de sang se mélangent à l’urine. Dans ce cas, l’animal n’est souvent plus propre et le vétérinaire prescrit des anti-inflammatoires. Vous devez également donner beaucoup à boire à votre chien afin de nettoyer les voies urinaires et le faire uriner souvent.

Le calcul vésical

Le calcul vésical ressemble au calcul rénal chez l’homme. Afin d’éviter la formation de calculs, il est recommandé de donner beaucoup à boire au chien et de le sortir souvent afin que la substance des calculs puisse être éliminée avant qu’ils ne forment des cailloux. En cas de calculs, les envies d’uriner et de boire sont importantes et il peut y avoir du sang dans la miction. Chez le mâle, un rétrécissement du canal urinaire peut boucher celui-ci. Un régime adapté peut dissoudre les calculs vésicaux ; dans les cas les plus critiques, il faut opérer pour enlever les cailloux. Pour éviter une récidive, il faut également un régime adapté.

L’incontinence

L’incontinence est répandue chez les chiots. Elle est souvent due à l’excitation ou à la peur et est tout à fait normale. Si cela se produit chez le mâle adulte, ce peut être un problème de prostate ; chez la femelle, elle est liée à une chute des hormones après la stérilisation. Des dommages neurologiques peuvent également en être la cause. Le traitement du
vétérinaire s’adapte aux causes.

Renforcement des reins et de la vessie

Des comprimés d’alfafa, jusqu’à quatre par jour selon la taille du chien, peuvent aider à renforcer les reins et la vessie. Écrasez le comprimé et mélangez-le au repas du chien. Du persil haché ajouté régulièrement à la pâtée peut également aider.